Je suis putophobe? Abolitionniste? Anti-féminisme?

Je ne vais pas me faire que des copines!

Aujourd’hui, j’ai besoin d’écrire cet article à chaud, parce que je lis des choses à mon sujet qui ne sont pas moi. Les gens ont tendance à me coller des étiquettes, à me dénigrer, me harceler.

Je sais que je ne plais pas à tout le monde. En même temps, plaire à tout le monde, c’est plaire à n’importe qui. Je ne cherche pas l’approbation des gens, je suis moi, et c’est tout.

Je vais donc aujourd’hui mettre les choses au point sur ce que l’on dit sur moi, sur les étiquettes que l’on m’attribue à tort. Sur la diffamation qui se fait à mon encontre. Sur la haine que je suscite chez certaines personnes.

Je ne serais pas bienveillante

C’est le premier point qui pose souci, parmi tous ces propos.

Selon les gens, vu que MonsieurMadameX.com est un webzine qui se veut bienveillant, je devrais être une personne douce comme une crème à la vanille et toujours agréable.

Je suis agacée de répéter sans cesse les choses, donc je le dis une dernière fois ici. Oui, le site se veut bienveillant par ses conseils. En revanche, rien ne m’oblige à être agréable dès que je me sens attaquée. Il n’y a jamais eu de conseil ou de propos malveillant sur ce site quand ce n’était pas dûment justifié. Mais les gens qui disent que je suis malveillante n’ont jamais pris la peine d’explorer mon site.

Très souvent, le “t’es pas bienveillante alors que dis que tu l’es gnagnagna” ressort. Désolée d’être une personne, d’avoir des émotions, et aussi d’avoir le droit d’envoyer bouler qui m’agace, comme le font toutes les personnes. Désolée de ne pas me laisser faire, d’affirmer et de revendiquer mes propos, et d’avoir des opinions qui ne sont pas approuvés par la majorité.

Désolée d’avoir une personnalité à part et de ne pas être un mouton. Et désolée pour toi qui n’arrive pas à faire la distinction entre une personne et un site internet. Un travail accompli n’est pas une personne, et il serait temps de savoir faire la dissociation.

Je ne suis pas personnellement MonsieurMadameX.com. J’ai un prénom, un nom, une vie de famille, des opinions.

Je sais que je ne plais pas à tout le monde, mais plaire à tout le monde est plaire à n’importe qui.

Brûlons les étiquettes

Je l’avais suivie y a un moment, je pensais que c’était une personne pro-sexe et féministe.
En réalité abolo, putophobe, mépris de classe…
Merci d’avoir averti ceux qui ne le savaient peut-être pas encore
— 🐠 (@UtilisatriceAnonymeQuiCulpabilise) September 14, 2019

A la base, c’était un tweet intégré à l’article.
La personne me diffamant est venue m’agresser en commentaire pour que son pseudo soit supprimé.
Encore une qui n’assume pas son tweet, cette intégration de ce tweet était comme un simple retweet.
Il y a des personnes qui ont des choses à se reprocher ici 😘

Féminisme

C’est courant que l’on m’attribue les étiquettes de féministe… Sauf que jamais je ne l’ai revendiquée, cette étiquette.

Sur Twitter, se revendiquer féministe, c’est s’attirer la foutre des haters. Et même sans se revendiquer, il y aura toujours des gens qui s’ennuient et qui vous inventent une vie. J’ai beaucoup de valeurs qui se retrouvent dans le féminisme. Cependant, je ne me colle pas cette étiquette. Je n’aime pas rentrer dans un moule.

Évidemment que je suis pour l’équité entre tous les genres. C’est normal! Cependant, il existe tout un tas de féminismes, du plus modéré au plus extrême. Ça va du souhait d’égalité à la misandrie. Et à cause de ces gens qui salissent le mouvement féministe, je ne veux pas que l’on me colle cette étiquette. Je ne veux pas être associée aux féministes à cause de ces personnes qui salissent tout et desservent ce qu’ils font mine de soutenir.

Donc aux personnes qui pensent que je suis féministe, ou que je ne le suis pas: je ne suis aucune de ces deux étiquettes. Je suis moi-même, avec mes avis. C’est tout.

À (re)lire :   SOS Saint Valentin

Pro-sexe

Être pro-sexe, c’est encore une étiquette, venant d’une autre étiquette: le féminisme. Je t’invite à lire la définition juste ici.

Le féminisme pro-sexe est un courant du féminisme, issu du milieu queer, qui apparaît dans les années 1980 aux États-Unis et qui voit en la sexualité un domaine qui doit être investi par les femmes et les minorités sexuelles. En faisant « du corps, du plaisir et du travail sexuel des outils politiques dont les femmes doivent s’emparer1 », il s’oppose au courant abolitionniste du féminisme radical2,3.

Je veux promouvoir une sexualité positive, épanouie et sans complexes. Pour autant, encore une fois, je ne me suis jamais définie pro-sexe et je ne le ferai jamais. J’ai des opinions qui vont dans ce sens, et d’autres qui vont à contre courant.

Rien n’est jamais tout blanc ou tout noir. Tout est fait de nuances de gris, et je ne suis pas assez stupide pour me caler dans une boîte d’idées préconçues et ne plus en sortir.

Oui, je veux que les gens se sentent épanouis en matière de sexe, mais en sécurité. Que les gens se fassent plaisir, qu’on éradique la mauvaise image qu’a le sexe ou les sextoys. Il faut répandre le message que le sexe est bon, que ce n’est pas sale, que tout le monde y a droit. Pour autant, je ne suis pas d’accord avec tout ce qui tourne autour du sexe. Et c’est ça qui pose problème à la bien-pensance basique des féministes pro-sexe du dimanche sur Twitter.

Je serais un monstre d’intolérance

Je serais putophobe et abolitionniste

Oui, je suis contre la prostitution. Est-ce que cela est un raison pour m’insulter, me dire que je suis dangereuse ou me harceler? Non. Personne ne mérite de harcèlement à cause de son droit d’expression.

Pourquoi je suis contre la prostitution?

  • Parce que je considère que les prostituées sont victimes d’un système patriarcal qui les dévalorise.
  • La prostitution est une atteinte à l’intégrité du corps de la personne qui se prostitue, et est profondément déshumanisante.
  • Parce que c’est du viol tarifé. Oui la prostituée est consentante, mais uniquement pour l’argent. Et être consentante pour une récompense, ce n’est pas être consentante.
  • Beaucoup ont des soucis psychologiques et des problèmes d’estime d’elles-mêmes. Cela a été prouvé.
  • La prostitution est une fausse excuse à “J’ai pas de travail”. Du boulot, il y en a quand on se bouge pour en trouver. (Bouh mépris de classe oulala) Des jobs qui ne nécessitent pas de formation ou pas de diplôme et qui sont accessibles, ça existe. Sinon, il existe des formations pour adultes pour faire un métier spécifique. Donc oui ça gagnera moins que de se faire violer contre un billet, mais c’est la vie d’absolument tout le monde. Si tu penses que te faire violer est une bonne solution, c’est ton avis. Pas le mien.
  • Parce que les réseaux exploitent et maltraitent les femmes. Combien viennent de l’étranger clandestinement et se retrouvent dans un réseau sans pouvoir s’en sortir? Qui peut cautionner ça?
  • J’ai peur pour ces femmes (et hommes également, mais la majorité étant féminine…). Agressions, possibilités de maladies… J’ai peur qu’il leur arrive du mal de personnes malveillantes.
À (re)lire :   J'ai été CAMGIRL - Témoignage

Si je suis contre la prostitution, je soutiens et encourage ces personnes qui veulent s’en sortir pour avoir une vie plus saine. Cependant, je connais des personnes qui ont le sexe pour gagne-pain. Je n’approuve pas leur activité, je ne veux rien à voir avec cela, mais je suis présente si jamais elles ont besoin de discuter d’une situation pesante. Et j’apprécie énormément certaines personnes, qu’elles soient prostituées, camgirls, dominatrices…

Il faut savoir dissocier la personne de son activité. On peut être contre une activité, mais apprécier une personne. Je ne respecte pas spécialement ce type d’activité, mais je respecte la personne qui me respecte. Beaucoup de personnes ont du mal à comprendre cela.

Petit rappel utile…

Me reprocher d’être abolitionniste? La France est un pays abolitionniste, et l’abolitionnisme dit que la prostitution est légale. Mais bon. Je te laisse lire le document ci-dessous. Si tu me reproches d’être abolo parce que je suis contre la prostitution, c’est que tu as besoin de te renseigner un peu plus.

Si tu as envie de trouver un prétexte pour me basher, tu n’as qu’à me coller l’étiquette de prohibitionniste si ça peut ensoleiller ta vie trop triste de victime.

Je ferais du slut-shaming

Le slut-shaming est un concept proposé à l’origine par les féministes canadiennes et américaines. Cette expression, traduisible en français par « intimidation (ou humiliation) des salopes » ou « couvrir de honte les salopes », regroupe un ensemble d’attitudes individuelles ou collectives, agressives envers les femmes dont le comportement sexuel serait jugé « hors-norme ».

Étant donné que je suis ouvertement contre la prostitution, on dit que je fais du slut-shaming. Well. Ne pas aimer les putes et ne pas cautionner leur activité est mon droit. Dire que ce qu’elles font est – de mon propre avis – nul, c’est mon droit. Pour autant, je n’attaque personne personnellement. Je ne condamne pas une personne mais un fait.

Du nu pour faire bien.

Ce que je hais aussi, ce sont ces nudes qui apparaissent sur Twitter en permanence. Je regarde mon fil pendant mon petit déjeuner et je vais voir des nanas qui, sans complexe, balancent des photos vraiment dégueulasses, sans aucun sens artistique, avec des gars en chien en commentaire.

Et ce qui par dessus tout me gave, ce sont ces nanas blogueuses qui se foutent à poil uniquement pour récolter du follow. Quand tu fais un contenu de qualité, tu n’as pas besoin de te mettre à poil pour le promouvoir, sauf bien sûr si c’est l’essence même de ton site, qu’il est spécifiquement classé X. Ou alors, mets ton compte en “contenu sensible” pour ne pas obliger les gens à tout voir.

60% des personnes ayant répondu à ce sondage sont du même avis que moi: se foutre à poil exprès pour faire du buzz, c’est pourri et c’est signe de contenu de mauvaise qualité. Je n’invente rien.

Un peu de pudeur et de respect n’a jamais tué personne

Un peu de pudeur merde. Tu veux te mettre à poil? N’oblige pas les autres qui veulent se préserver de ça à le subir. Mets ton compte en privé. Ou répertorie le comme contenu -18. Ou vas sur des réseaux sociaux appropriés qui ne sont pas autorisés à des enfants à partir de 13 ans.

À (re)lire :   Mon date le plus insolite

Concernant le nu artistique, j’en ai fait. J’ai été modèle. Un vrai nu artistique est recherché, n’est pas là pour exciter la galerie. C’est fait pour être admiré et ce n’est pas forcément sexualisé. Ça, je l’accepte, et je suis d’ailleurs des femmes magnifiques qui font un travail remarquable.

J’avais écrit un article sur le respect de soi il y a longtemps. Respecte tes valeurs. Mais respecte aussi que les gens ne pensent pas comme toi, et ne vivent pas comme toi. Oui, je ne suis pas pour une vie dévergondée. J’appelle à regagner un peu de pudeur et de décence. Ne pas se montrer à poil partout, c’est surtout respecter les autres qui ne veulent pas être confrontés à de telles images. Je ne te dirai pas “respecte-toi” car tu fais bien ce que tu veux. Mais pense aux autres, ne sois pas égoïste.

Appel à la prudence

Pour les personnes qui ont beaucoup de partenaires sexuels, c’est votre souci. Mais on s’en tape de vos exploits, du nombre de vos conquêtes, de vos mœurs. J’aspire personnellement à une vie très classique, mais épanouie, heureuse, et sans prise de tête.

Tu veux baiser avec le tout-Paris, fais. Mais juste, sois prudent(e), et garde tes exploits pour toi, parce qu’ils ne regardent que toi. Les gens s’en foutent. Ça a toujours du bon de garder son jardin secret.

Multiplier les partenaires sexuels, c’est pour moi se mettre en danger. Mettons un préservatif craque. Qui te dit que la personne n’a pas eu une capote craquée avec quelqu’un de malade? C’est une chaîne infinie.

Cependant, comme on me l’a souligné de façon bien méprisante, être avec une seule personne sans protection aussi, c’est dangereux. Et c’est normal. Il faut se faire dépister, c’est tout.

Quid de la dangerosité de mes propos?

Du coup, tu l’auras deviné, mes propos ne sont en rien dangereux. Je ne donne pas de conseils qui peuvent mettre les gens en danger, j’appelle à la vigilance en permanence.

On m’a reproché la dangerosité de mes propos contre la prostitution. En quoi sont-ils dangereux? En quoi est-ce dangereux de dire que je n’approuve pas cette activité? Je n’ai jamais imposé à qui que ce soit sa conduite. Chaque personne fait ce qu’elle veut. Juste, ce genre de pratique me répugne, c’est tout.

Je serais dangereuse parce que je suis contre la prostitution? Pour autant, jamais je n’irai agresser une personne. Je dissocie la personne de son activité. Et si des personnes vont agresser des travailleuses suite à mes propos… Ce n’est pas ma responsabilité. Chaque adulte possède son libre arbitre et ses responsabilités.

En conclusion…

  • Ne collez pas d’étiquettes aux gens quand ils ne les ont jamais revendiquées,
  • Faites ce que vous voulez du moment que vous êtes prudents et réellement épanouis,
  • Respectez que les gens peuvent avoir des opinions divergentes,
  • Ne soyez pas violents verbalement avec les autres si vous ne voulez pas que la personne en face ne riposte,
  • Ne shamez pas une personne parce qu’elle utilise son droit d’expression,
  • Le mépris et les atteintes à une personne ne rentrent pas dans le cadre de la liberté d’expression.
  • Attention avec vos nudes publics, il existe des gens qui ne veulent pas les voir et qui y sont confrontés contre leur volonté, à cause des retweets des autres.
  • Assumez vos propos.
Ça peut aussi t'intéresser!
Comme annoncé sur Twitter, j'avais envie de raconter un date que j'ai vécu il y
Merci à Monsieur R pour son article sur le cunnilingus!
Le sexe, c'est du respect, du partage, et surtout pas de la contrainte!
Quel est le secret pour donner une fellation parfaite à sa moitié?
Suis-nous et partage <3
error

8 thoughts on “Je suis putophobe? Abolitionniste? Anti-féminisme?

  1. Que vous aimiez les clash, que vous ragiez parce que je ne suis pas rentrée dans votre petit jeu en refusant dialoguer avec vous, c’est votre problème, pas le mien.

    Que vous affichiez mon @ ainsi c’est autre chose. Je vous conseil vivement de le retirer de votre article haineux.
    Si ne serait-ce qu’une seule personne vient de nouveau me parler suite à votre article ou si je revois mon pseudo sur votre site c’est plainte pour harcèlement direct.

    Allez vous trouver quelqu’un d’autre pour passer vos nerfs et foutez-moi la paix.

    1. Alors déjà, bonjour.
      Ensuite, ton tweet était public, je n’ai fait que l’intégrer grâce à son code HTML, rien de plus. Je ne fais rien d’illégal à partager un Tweet, c’est comme si je t’avais retweeté en fait.
      En revanche, tu pourrais demander poliment que je retire ton pseudo, si le contenu que tu as posté ce jour là à mon encontre te dérange. Et oui, tu ne voudrais pas que ton propos diffamant à mon encontre soit attaché à ton nom au cas ou je voudrais porter plainte, je comprends, Julie.
      Tu penses exactement comme tu veux, je ne te blâmerai pas pour cela. La liberté d’expression existe toujours.

  2. Je ne me reproche rien. Je reste droite dans mes bottes. J’ai toujours refusé de dialoguer avec vous.

    Merci de supprimer également l’émoji de mon pseudo et les initiales.

    1. Alors encore une fois, bonjour.
      Tu n’es pas reconnaissable, donc ou es le problème en fait? 😉 Tu te prends pas un peu pour une princesse là?

  3. Et quid des autres travailleuse du sexe ?
    Les webcameuses, les modèles et actrices x et bien d’autres femmes ou homme travaillant dans le domaine du sexe utilise twitter pour promouvoir leurs activités … Tout comme vous.
    Mais à vous lire on a le sentiment qu’il n’en n’ont pas le droit car ça ne correspond pas à ce que vous apprécierez…

    Me trompe-je? Et si non n’est-ce pas déplacer de vouloir imposer vos idéaux ?
    Si ce que font grand nombre des utilisateurs de ce réseau social vous gène pourquoi y rester vous ?

    Car le risque est que vous vous froisier avec grand nombre d’utilisateurs, ce qui semble déjà être le cas quand on parcourt votre fil, et que cela vous porte préjudice vis à vis de votre lectorat …

    1. Déjà, bonjour.
      Ensuite, je vous invite à lire l’article beaucoup mieux: Twitter est accessible à des mineurs. La moindre des choses serait donc de passer en privé quand on veut montrer de la nudité ou de la pornographie, ou bien de référencer le contenu comme étant sensible, une option de Twitter le permet.
      Je n’impose en rien mes idéaux, je donne seulement un avis et on dirait que ça vous dérange. Le problème vient donc de vous et pas de moi.
      Ensuite, je ne suis pas là pour faire la course aux followers… Je fais ce qui me plaît et je n’ai besoin des conseils de personne.
      Vous trouvez que je clash beaucoup? Et si au lieu de vous arrêter à ce simple constat vous cherchiez plus loin? Vous verriez donc que je ne fais que répondre à des messages haineux, rien de plus.
      Sur ce, évitez de vous cacher derrière l’anonymat quand je vois votre IP quand vous commentez.

  4. Ce qui me choque c’est plus la façon d’agir … Et les propos tenus … En parcourant ce site je me rends même compte que vous jugez beaucoup les pratiques sexuelles et les activités des un et autres avec parfois un ton condescendant.

    Je ne me cache pas derrière l’anonymat j’ai renseigner votre formulaire pour laisser un commentaire avec un nom et une adresse mail.

    Vu l’article, le contenu de votre fil Twitter et les avis des uns et des autres vous n’avez pas la critique facile et peu de remise en question donc je ne vais pas perdre plus de temps à répondre ici et je vous souhaite une bonne continuation.

    1. Merci de me dire dans quel autre
      Article je juge les pratiques des autres ???
      C’est bizarre parce que quand je donne mon avis sur quelque chose il y a toujours un emmerdeur pour la ramener. Mais par contre, faut rien vous dire à vous, ce genre d’emmerdeurs.
      Sinon si je ne te plais pas, passe ton chemin au lieu de m’importuner. Ça fera du bien à tout le monde. Ton intervention ne sert pas à grand chose …

Comments are closed.

Curious Cat

CODES PROMO PASSAGE DU DÉSIR

Les codes PROMO Passage du Désir du moment au 15 Juillet 2019

À (re)lire :   Passage du Désir

(Vérifiez qu’ils fonctionnent toujours avant de les utiliser)

Passage du désir – Soldes, jusqu’à -50%

Date de fin : 26/06/2020

Intitulé promo ou code : Jusqu’à -50%
Type : Bon plan
Valeur en % : 50
Cumulable avec les promotions : Non
Cumulable avec les soldes : Non
Valable sur total panier sans frais de port
Valable pour les nouveaux clients uniquement : Non
Exclusivité : Non
Descriptif et autres conditions : empty

Passage du désir – 5€ offerts dès 40€ d’achat

Date de fin : 31/12/2019

Intitulé promo ou code : WEBLOVE
Type : Code de réduction
Valeur en euros : 5
Cumulable avec les promotions : Non
Cumulable avec les soldes : Non
Valable sur total panier sans frais de port
Valable pour les nouveaux clients uniquement : Non
Exclusivité : Non
Descriptif et autres conditions : hors promo

Passage du désir – 20% sur toute la lingerie

Date de fin : 31/12/2019

Intitulé promo ou code : SEXY20
Type : Code de réduction
Valeur en % : 20
Cumulable avec les promotions : Non
Cumulable avec les soldes : Non
Valable sur total panier sans frais de port
Valable pour les nouveaux clients uniquement : Non
Exclusivité : Non
Descriptif et autres conditions : hors promo

error: Le contenu de ce site est protégé par le droit d\\\\\\\'auteur. Toute copie ou reproduction sans accord express est interdit!