On se connaît ?

Bonjour Toi,

Si tu es sur cette page, c’est peut-être que tu nous a reconnus, que tu sais qui nous sommes, et que du coup tu es au courant de pas mal de choses sur notre vie personnelle. Bien sûr, ce blog parle de plein de sujets. Que je parle de tout et n’importe quoi, je m’en fiche qu’on sache qui je suis. Mais je parle aussi de choses très personnelles. Et c’est pour la protection de ces choses personnelles et de nos deux personnes que je t’écris cette lettre.

1) Si tu es ici, peut-être que c’est nous qui t’avons donné l’adresse de ce blog, et dans ce cas là c’est que nous te faisons une confiance immense, et que tu es susceptible d’y participer peut-être? Cœur sur toi. Bisou.

2) Sinon, c’est qu’il a du y avoir une erreur de notre côté. Nous sommes supposés être des personnes anonymes, autant que notre publib. Oups, déso.

3) Ou alors, il a du y avoir pas mal de recherche de ton côté pour savoir qui nous sommes, et je ne trouve pas cela sain. Pas cool.

C’est vrai que c’est un peu gênant, vu comme ça. Soit, le “mal” est fait, on ne peut plus revenir en arrière.

Pour les deux derniers cas, si nous avons fait une erreur ou si tu as cherché et que tu as trouvé, tu n’as pas à nous juger ou à nous blâmer: si tu es sur ce blog, c’est sûrement parce que tu souhaites alimenter un petit côté kinky, et nous ne te jugeons pas. Mais si je peux avoir une chose à te demander, c’est de nous laisser tranquilles, car au final nous ne faisons rien de mal. Vivre et Laisser Vivre.

Si tu veux discuter en adulte de sujets abordés sur ce blog, nous le ferons avec plaisir. Cependant, nous comptons sur ta discrétion quant à notre identité, ou à l’existence de ce blog, que nous faisons par plaisir.

Pourquoi vous cacher, assumez que vous parlez de vos expériences au pieu sur Internet!“. Toi même donc, assume de t’être aventuré et d’avoir trouvé après moult recherches la vie sexuelle d’un couple, et sûrement d’avoir apprécié notre contenu avant de savoir qui nous sommes. C’est du 50/50. Et même si nous ne parlons pas que de sexualité, c’est la même chose. Respecte le fait que nous souhaitons nous protéger des personnes qui ont des intentions malsaines.

Coeur sur toi (ou pas, si tu fais partie du cas 3 et que tu ne respectes pas), déso si tu es choqué, bienvenue si nous t’avons invité, et peace and love pour tout le monde. Faîtes l’amour, pas la guerre.

💖

Ressources juridiques

Art. 226-21
Le fait, par toute personne détentrice de données à caractère personnel à l’occasion de leur enregistrement, de leur classement, de leur transmission ou de toute autre forme de traitement, de détourner ces informations de leur finalité telle que définie par la disposition législative, l’acte réglementaire ou la décision de la Commission nationale de l’informatique et des libertés autorisant le traitement automatisé, ou par les déclarations préalables à la mise en oeuvre de ce traitement, est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 300 000 euros d’amende.

Art. 226-22
Le fait, par toute personne qui a recueilli, à l’occasion de leur enregistrement, de leur classement, de leur transmission ou d’une autre forme de traitement, des données à caractère personnel dont la divulgation aurait pour effet de porter atteinte à la considération de l’intéressé ou à l’intimité de sa vie privée, de porter, sans autorisation de l’intéressé, ces données à la connaissance d’un tiers qui n’a pas qualité pour les recevoir est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 300 000 euros d’amende.

La divulgation prévue à l’alinéa précédent est punie de trois ans d’emprisonnement et de 100 000 euros d’amende lorsqu’elle a été commise par imprudence ou négligence.

CNIL, Les sanctions pénales.

%d blogueurs aiment cette page :