Point Hygiène Intime Féminine

Si tu as suivi sur Twitter et sur Instagram, je parle beaucoup de bien-être pendant les règles.

A l’heure ou l’écologie et le zéro déchet deviennent une nécessité que tout le monde devrait prendre en compte, je trouve qu’il est impératif de boycotter les protections hygiéniques jetables pour passer à du réutilisable, durable et bon pour le corps.

Les serviettes et tampons jetables du commerce sont incroyablement nocifs: dioxyde, perturbateurs endocriniens, produtis chimiques boosters d’absorption… Glyphosate, lindane, quintozène, phtalates… Et je ne parle même pas des syndromes du choc toxique, des particules de tampon qui peuvent rester dans le vagin, des mycoses et autres joyeusetés dues à l’utilisation du jetable!

Il faut aussi prendre conscience de l’enjeu écologique. Le jetable, c’était une pseudo révolution pour l’époque de nos ancêtres de l’après-guerre. Mais ont-ils déjà pensé aux conséquences environnementales?

Il faut entre 7000 et 29000 litres d’eau pour produire 1kg de coton. Une protection jetable met environ 500 ans à se dégrader dans la nature. Ces objets ne sont pas recyclables.

Et en plus d’être des dangers pour la planète (incluant faune et flore) et la santé, c’est un terrible investissement mensuel que toutes les femmes ne peuvent pas assurer. La précarité menstruelle existe réellement, pour en avoir été victime il y a quelques années.

View this post on Instagram

#repost @everymonthmcr ・・・ TODAY IS WORLD MENSTRUAL HYGEINE DAY. . Menstural hygeine is a human right. Millions of people who mensturate can not afford safe menstrual products. We must FIGHT for #freeperiods for everyone that mensturates. . Not having the money to buy products is not only a matter of personal hygiene, but of emotional well-being, whereby those who menstruate report feeling ashamed and ‘dirty’ purely because their income does not stretch to this extra expense, which is so necessary for their health and well-being. . Thankyou to everyone that supports us, without you we could not do the work we do. This is something however, that we should not have to do. Access to free and safe mensturual products is a necessity not a luxuary. . This #worldmenstrualhygieneday support your local organisations that are fighting against period poverty, talk about your periods, email your MP, pick up an extra pack of pad when you are in the shop. . Illustration by @traitspourtraits . . . #periodpoverty #wmhd2019 #menstrualequity #periodpositive #menstruationmatters

A post shared by Madame X – Blogueuse. (@monsieurmadamex_) on

Place donc aux protections lavables et réutilisables en toute sécurité, et cette fois je te parle de protections externes. Je t’avais déjà parlé de mon amour inconditionnel pour la cup dans un précédent article. Cette fois, je te parle de serviettes lavables et de culottes menstruelles, dans une review garantie 100% sans images sanglantes, et dans l’amour de nos menstrues qui nous rappellent que nous sommes en bonne santé tous les mois!

Pourquoi parler de serviettes et de culottes alors que tu es largement convaincue par la cup?

Tout simplement parce qu’il y a des personnes qui ne veulent ou ne peuvent pas se servir d’une cup. Pour les personnes à mobilité réduite, utiliser une cup peut être difficile. Pour une jeune fille ou une femme qui ne se sent pas prête à insérer une protection dans son vagin, il faut avoir accès à des protections éthiques et externes.

Aujourd’hui, j’ai très envie de te parler hygiène féminine intime, par rapport aux règles. Je t’avais déjà parlé des cups plusieurs fois, notamment de mon parcours en général avec mes cups favorites, donc les Meluna et les Fun Cups de Fun Factory.

stop motion surf GIF by Headexplodie

Grâce à cela, tu as du comprendre que je suis une inconditionnelle de la coupe menstruelle, car elle présente énormément d’avantages:

            • Réutilisable,
            • Parfaitement hygiénique,
            • Discrète,
            • Écologique,
            • Économique,
            • Durable.

À (re)lire :   Plus de six ans de CUP … Mon avis

Seulement voilà, la cup a aussi un léger inconvénient à mon sens: quand je la mets la nuit, j’ai tendance à l’oublier le matin quand je n’ai pas les yeux en face des trous. Du coup, ça donne parfois des situations catastrophiques: je l’oublie complètement et elle déborde en journée, ou alors je me rends compte que je dois la changer le matin, quand je suis à la bourre pour partir bosser, et que je dois retourner à la salle de bains pour changer tout ça. Double retard. Journée avec une humeur de merde. On adore.

Clairement, je sais que ce n’est pas un vrai problème: je n’ai qu’à pas être aussi tête en l’air, quitte à me faire des rappels sur mon téléphone les matins de règles. Bonne idée tiens.

Cependant, je suis curieuse et j’ai toujours soif de découverte. Je suis donc passée à d’autres systèmes que je vais te faire (re)découvrir, maintenant que j’ai plus de recul et bien tout testé.

Vas te cherché un thé et des tartines, pavé (mais quand même intéressant hein) en vue.

the tea GIF by Dreezy

Les serviettes hygiéniques lavables

Du coup, la tête en l’air que je suis a eu envie d’un nouveau système, rien que pour la nuit, pour remplacer la cup. J’ai donc tout naturellement pensé aux serviettes hygiéniques lavables!

Je suis donc allée dans mon Biocoop me chercher des Plim : une des meilleures marques de serviettes hygiéniques lavables, à ma connaissance. En tout cas, elles ont une excellente réputation. Et elles coûtent également un certain prix, c’est un investissement bien plus conséquent que des cups.

J’ai donc investi dans trois modèles :

  • Deux normales, pour la journée ou les nuits de règles pas abondantes.
  • Une maxi pour la nuit en mode chutes du Niagara.

(désolée, la maxi n’est pas visible en photo… Je ne sais pas ce que j’en ai fait, elle est introuvable! Mais en gros, elle est bien plus longue. Je ferai un update dès que j’aurai remis la main dessus!)

J’avais quelques appréhensions quand même. Comment ça se lave ces machins? Mes conseils:

  • Laisse tremper ta serviettes dans de l’eau froide (l’eau chaude cuirait ton sang, ce qui tâcherait définitivement ta serviette.).
  • Passe la à la machine en cycle normal à 40, ou alors lave là à la main.
  • Pour le lavage à la main, attention de ne pas la laver avec n’importe quoi! Il faut bannir les savons glycérinés, ils peuvent détériorer la capacité d’absorption de la serviette. La glycérine boucherait les pores de la serviette, ce qui la rendrait imperméable! Donc aucun intérêt. Utilise donc une lessive en poudre spéciale pour la lessive à la main, ou alors un savon non glycériné.
  • Encore pour le lavage à la main: ne frotte pas comme une dingue pour ne pas prendre le risque d’abimer le tissu!

Le sang part plutôt bien en lavage à la main, ou même à la machine.

Si jamais tu as du mal à faire partir une tâche, tu peux laisser ta serviette prendre le soleil. Le soleil blanchit et peut atténuer la tâche. Sinon, tu as aussi la solution du détachant ou du savon de Marseille (le VRAI hein, donc uniquement 3 ingrédients, et rien d’autre que de l’huile d’olive!).

Pour les septiques qui se poseraient la question du changement au cours de la journée, et par conséquent du stockage de la culotte au travail en attendant de rentrer le soir (question tout à fait normale), j’ai trouvé une solution.

Déjà, il n’y a pas l’odeur horrible du sang que tu connais si tu as déjà utilisé une serviette jetable. Pas de produit chimique: pas d’odeur de rat crevé. Personnellement, j’ai une sorte de petite trousse très discrète dans laquelle je stocke ma serviette fermée.

Les serviettes Plim se ferment pour être conservées “sales” sans tâcher.

Tu peux sans aucun problème la stocker ainsi jusqu’au soir pour la faire tremper. La laisser attendre tâchée n’empêchera pas la tâche d’être lavée.

En revanche, pas de sèche linge!

Mon avis sur les serviettes lavables?

J’aime beaucoup, les Plim sont vraiment agréables. Elles se lavent plutôt facilement, elles ne bougent pas dans la culotte, leur absorption est nickel et je n’ai jamais eu de fuite! En plus, elles sont jolies!

Cependant, toutes les serviettes lavables ne se valent pas. J’avais acheté un lot de trois en magasin bio, des Lulu Nature en coton et en chanvre. Elles étaient d’une douceur! Jusqu’à ce que je les lave. Elles sont devenues assez rêches. En plus, les attaches sont élastiques et assez distendues, donc la serviette se barre dans tous les sens dans la culotte! Elles sont d’absorption légère à moyenne, donc je les utilise surtout en protège slip en fin de règles. Mais je dois quand même être vigilante en permanence pour ne pas faire à côté!

Les serviettes Lulu Nature coton et chanvre. Décevantes.

Est-ce que je te conseille les serviettes lavables?

Oui ! Mais prends des bonnes serviettes hein. Les Plim sont LA valeur sûre pour moi. Les Lulu Nature, oublie!

Je conseille particulièrement les serviettes hygiéniques lavables aux personnes qui:

  • Sont soucieuses de leur santé: la serviette lavable ne contient pas de produits chimiques! Adieu donc les mycoses dues au serviettes jetables… Sans compter les autres risques sur le long terme qui ne sont pas encore déterminés!
  • Sont soucieuses de l’environnement: c’est tellement plus écologique d’avoir ton stock de serviettes que tu laves toi-même! Les septiques diront que tu utilises de l’eau pour les laver donc que ce n’est pas écolo. Mais connais-tu la quantité d’eau nécessaire pour produire les jetables? C’est infiniment plus que de laver tes deux serviettes de la journée le soir.
  • Les têtes de linotte qui oublient leur cup le matin…
  • Les personnes qui veulent du réutilisable sans être prêtes pour passer à la cup : c’est un cap à franchir!

Le principal inconvénient : les personnes sensibles au sang risquent de ne pas être à l’aise. Si tu ne supportes pas le sang, je te déconseille les serviettes lavable. En plus de voir le sang dans ta culotte, tu devras transporter ta culotte dans une petite trousse en attendant de pouvoir la laver, et je sais que ça peut en gêner certaines même si il n’y a pas d’odeur. Et surtout, faudra que tu la laves, ta serviette.

Les culottes menstruelles

Alors ça. Meilleure découverte ever. La première personne à m’avoir parlé de ce type de culottes était ma mère il y a… boaah, à mes premières règles. Je trouvais ça carrément dégueulasse à 14 ans dans mon peticervo immature. Et en fait, jamais on a pris le temps de m’en acheter. Et les années ont passé, et j’avais oublié cette chouette alternative.

J’ai ré-entendu parler de cette méthode il y a quelques mois sur Instagram, et j’ai trouvé l’idée fantastique! J’ai direct pensé à ça pour ma solution de nuit (je n’ai toujours pas mis de rappel sur mon téléphone pour ma cup le matin, évidemment). Et pourquoi pas pour la journée quand je porte des vêtements qui risqueraient de laisser apparaitre ma serviette, à cause de son épaisseur?

Lors de nos dernières vacances à l’étranger, je suis tombée sur un revendeur d’une marque de culottes que je spottais depuis un moment. Il me semble que c’était Madame Captain qui m’en avait parlé, si mes souvenirs sont bons.

Tout comme les serviettes lavables, les culottes ont un coût nettement supérieur aux cups, et aussi aux serviettes… Mais après avoir essayé, je peux t’assurer que ça vaut largement le coup!

J’ai opté pour deux modèles différents de chez Thinx, une marque Américaine. J’ai choisi la Hiphugger et la Sport, qui ont respectivement comme capacité d’absorption l’équivalent de deux tampons normaux, et un tampon et demi.

Résultat de recherche d'images pour "thinx"

Au quotidien, comment ça se passe?

Les culottes sont faites pour pouvoir être portées toute la journée. Tu as donc le confort d’une culotte déjà très confortable, et pas la contrainte du changement de la serviette ou du tampon! Cependant, choisis bien ton modèle pour qu’il convienne à ton flux. Changer de culotte en cours de journée, ce n’est pas très pratique!

Je peux te dire que j’en ai rempli, des Thinx. Je les ai poussées à bout pour toi et pour pouvoir d’en parler de façon objective. Ce que j’ai adoré, c’est qu’on ne se sent absolument pas mouillée! Ta vulve reste au sec et fait sa vie pendant que toi tu fais la tienne, tranquilou pilou, ou alors que tu dois gérer tes douleurs. Au choix.

À (re)lire :   Merci, Livia.

Le confort des Thinx. J’ai jamais rien connu de tel, et je voudrais porter des Thinx tous les jours.

Et l’entretien?

Je trouve que c’est encore plus simple à laver que les serviettes lavables! En soi, c’est absolument pareil. La seule différence est que tu ne vois pas le sang puisque le côté absorbant est noir! C’est super bête, mais je trouve que ça aide beaucoup. Déjà, ça évite aux personnes sensibles au sang de se sentir mal. Et surtout, tu laves, et basta! Pas besoin de te préoccuper d’éventuelles tâches, puisqu’elles seront invisibles!

Cependant, comme les serviettes lavables : ne passe pas tes culottes menstruelles au sèche linge.

Est-ce que je conseille les culottes menstruelles?

Mais carrément ! Essaye là d’abord chez toi, un dimanche posé, pour savoir si elle correspond bien à ton flux, histoire de ne pas prendre de risque quand même. Mais c’est tellement pratique!

Point positif à la culotte (et aux serviettes aussi), c’est que ça te permet de te protéger si jamais tu veux t’entraîner au flux instinctif libre! Je ne t’en dis pas plus, je vais écrire dessus prochainement. Mais en gros, il s’agit de ne porter aucune protection pendant tes règles, et de contrôler ton flux. Tu contrôles que le sang ne sorte pas, pour évacuer aux toilettes de temps en temps.

Comparatif

La cup, la serviette, la culotte… Ce sont trois moyens géniaux, mais très différents. Je les adore, et suivant les situations, je vais préférer la cup à la culotte, ou la serviette à la cup… J’ai donc décidé de te faire un tableau comparatif qui montre quel moyen est le meilleur selon la situation.

Et toi, quelle est la méthode que tu as déjà essayée, ou que tu envisages de tester?


Cet article n’est pas un partenariat, j’ai acheté chaque produit présenté de moi-même.
Source 1 Source 2

Ça peut aussi t'intéresser!
Suis-nous et partage <3
error

5 thoughts on “Point Hygiène Intime Féminine

  1. Pour les culottes menstruelles, il y malheureusement la problématique des grandes tailles :/ Au dessus du 46, ça devient compliqué voire impossible de couvrir son cul convenablement pendant les règles :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu de ce site est protégé par le droit d\\\\\\\'auteur. Toute copie ou reproduction sans accord express est interdit!