Tenga Flip ORB – Orange Crash

Bonjour ami !

Mon tiroir à jouet n’est pas aussi fourni que celui de Madame. Mais, il se trouve que parmi ce petit nombre d’objet de plaisir une marque revient régulièrement: Tenga.
Tenga, marque japonaise fondée en 2005 est un super fabriquant « d’accessoires de plaisir sexuel, à la fois hygiéniques et fonctionnels » (source Tenga-global.com).
Parmi leurs produits les plus populaires j’ai déjà eu l’occasion de parler ici des Egg, des masturbateurs de la série Flip Zéro, vibrant ou non, et du Spinner.
Et devinez quoi : le petit dernier de la série Flip vient d’arriver dans notre salle de test. Le ORB, dans sa variante Orange Crash.

Un grand merci à Tenga de nous avoir permis de tester ce Flip Orb.

Le point fort de ce nouveau masturbateur est sa texture intérieure avec des éléments sphérique (orb = orbe = sphère pour les anglophobes), bien visible à l’intérieur de la gaine.

Alors est-ce que ça vaut le coup ? Est-il aussi bien que ses copain de la gamme Flip ? Découvrons tout ça ensemble.

Packaging

L’emballage du Flip ORB est une simple coque plastique transparente. A l’intérieur, le masturbateur est posé sur un support blanc. On sent bien que le rôle de cet emballage, en plus de son rôle initial de protection du produit, a été pensé pour mettre le Flip ORB en valeur. Le design est minimaliste au possible, à l’exception de l’étiquette détaillant les reliefs interne, il n’y pas d’illustration ou d’inscription sur la partie avant, on ne voit que le masturbateur.

Sur la partie arrière ou retrouvera une étiquette de mise en garde en plusieurs langues.

A l’intérieur, on trouvera le masturbateur, deux échantillons de lubrifiant et la notice.

Malheureusement, il ne s’agit que d’un classique emballage en plastique. Il +pourra+ servir de rangement pour ne pas que le Flip ORB ne prenne la poussière entre deux utilisations. Cependant, en terme de qualité on est tout de même en deçà des belle coques cristal clear que peut proposer Tenga sur d’autres modèles de la même gamme (voir la partie notation).

À (re)lire :   Tenga Flip (0) Black

Design

Extérieurement, le ORB reste dans la lignée des Flip, à savoir deux demie coques reliée entres elle par une charnière ce qui permet d’ouvrir le masturbateur (on en parle plus bas), et deux plaques de pression sur chaque demie-coque.

Cependant il faut noter une belle évolution du design : on a plus ici un simple cylindre droit. Le milieu a été légèrement évasé ce qui donne une forme bien plus élégante de sablier. Notons aussi le jeu de couleur : le contour du ORB et les plaques de pression sont en polycarbonates blanc brillants, avec deux cercles orange ou bleu (suivant la version). Cet apport de couleur rend le jouet bien moins austère et plus fun.

Le bout du masturbateur possède également un capuchon. Celui-ci possède 3 vraies fonction toute aussi utile les une que les autres : 1- fixé à l’extrémité du masturbateur il maintient le ORB bien fermé pendant utilisation, 2- fixé coté orifice il permet de fermer l’ensemble pour ranger le masturbateur, et 3- il sert également de support pour le nettoyage (voir partie « Entretien »)
A l’intérieur, la gaine est en élastomère souple et laisse voir les fameux orbes par transparence.

Ergonomie

La nouvelle forme en sablier du masturbateur le rend plus facile à prendre en main. L’évasement à mi longueur permet d’avoir un objet un peu moins volumineux en main et le rend un peu plus facile à tenir, il y a donc moins de risque de le faire glisser.

Les deux plaques de pression sont également plus accessible et plus facilement manipulable, tant mieux puisqu’elles permettent de varier la stimulation (plus tu appuies plus c’est intense).
La texture interne de la variante ORB Orange Crash est un élastomère extrêmement souple et très doux au toucher. L’intégralité de la surface de la gaine est parsemée de petits picot , y compris sur les billes. Les billes, elles, sont faites d’un matériau dur et de couleur orange vif.

A noter que pour la variante Blue Rush, la texture interne est nervurée par une série de vagues, et les billes sont bleu vif.

À (re)lire :   Tenga Spinner Tetra

Efficacité

Le savoir faire Tenga a encore frappé.

Un point auquel je n’avais pas fait attention avant de commencer le test est la disposition des billes. Elles sont placées en quinconces d’une face par rapport à l’autre. Il faut donc faire son chemin en serpentant entres elles, palier par palier.

Et oh boy ce que c’est bien foutu.

A chaque palier, ces billes viennent créer des points de pression tout autour de ta verge, et sur toute sa longueur. Et une fois au fond, c’est presque aussi agréable de faire des va-et-vients que de rester immobile pour simplement jouer avec les plaques de pression. La sensation est à peu de chose près la même que sur un siège massant.

Le seul bémol que je note est la souplesse de l’élastomère. La gaine a tendance à beaucoup (beaucoup) s’écraser ne permettant pas vraiment de profiter de tous les picots de la texture interne. Mais ça c’est essentiellement un goût personnel, je préfère un peu plus de fermeté alors que cela déplairait à d’autre.

Je n’ai as eu l’occasion de tester la variante Blue Rush, cependant compte tenu de la texture interne qui est complètement différente, les stimulations procurées doivent elles aussi être particulièrement intéressantes.

Aspect pratique

Preparation & lubrifiant

Tenga recommande, et nous aussi, d’utiliser un lubrifiant à base d’eau. En particulier la gamme des lubrifiants Tenga Hole Lotion dont deux échantillons sont disponibles avec le masturbateur.

[Note de MonsieurX: il existe 4 sortes de lubrifiant Hole Lotion qui chacun procure une stimulation différente. Plus d’info sur Tenga-global.com.]

Pour jouer il suffit d’ouvrir le ORB, mettre du lubrifiant à l’intérieur ainsi que sur l’orifice d’entrée, de refermer, et de s’amuser.

Entretien

Le Flip ORB étant extrêmement bien conçu (je le pense vraiment), il peut être nettoyé et séché facilement.

À (re)lire :   Peak Performa - Dreamliner Dare Dream

Comment ?

En l’ouvrant bien sur ! C’est ici que le design en demi-coque et le capuchon prennent tout leur intérêt. En ouvrant le masturbateur en deux il est possible de le rincer à grande eau froide ou tiède (trop de chaleur peu altérer l’élastomère) et surtout sans détergent.

Puis, le capuchon sert de support afin de laisser l’ORB sécher naturellement.

Partage

Non. La gaine du Flip ORB est en élastomère et peut s’avérer poreuse. Il n’est donc pas recommandé de le prêter ou s’en faire prêter un.

Note

Note finale : Je mets une note moyenne à cet emballage qui me pose un problème. Je m’explique : L’emballage plastique ne sert qu’à la mise en vente. Il +peut+ servir de boite de rangement mais le Flip ORB n’en a pas besoin grâce à son capuchon qui vient protéger l’élastomère et en particulier l’orifice. De fait, l’utilisation du plastique qui finira à la poubelle, ne me semble pas justifiée. A défaut d’une vraie coque protectrice, un emballage carton aurait été suffisant (certes c’aurait été difficile de le faire transparent) comme pour un Flip Zero black EV.

Le Flip ORB en lui-même est un excellent produit, digne héritier de la gamme Flip. C’est de très bonne facture et très efficace niveau sensation.

Pour parler de rapport qualité/prix, on est moins cher d’un Flip Zero pour des stimulations qui sont tout aussi intenses. Vraiment un must have.

Si par hasard tu te pose d’autres question, il y a une super FAQ en ligne et en français: Flip ORB FAQ

Merci pour votre lecture !

D’autres photos:

Le Tenga Flip Orb te fait de l’oeil?

Ça peut aussi t'intéresser!
Suis-nous et partage <3
error

1 thought on “Tenga Flip ORB – Orange Crash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu de ce site est protégé par le droit d\\\\\\\'auteur. Toute copie ou reproduction sans accord express est interdit!