Le coup de gueule de la non-considération.

Et salut!

J’étais en train de préparer un article review tout à l’heure, quand j’ai reçu un message d’une jeune femme sur Twitter. Et cette conversation mérite que j’en parle.

Je ne vais pas tout te révéler parce que je ne suis pas vraiment une balance, mais les mots que nous nous sommes échangés font que j’ai besoin de parler. Cet article va un peu ressembler à celui ci : Influenceuse. Donc je m’excuse d’avance si je me répète. Mais un blog, c’est personnel à la base, non?

Tout pourrait tenir en une seule expression: le manque de respect, ou de considération.

Au moment ou je t’écris ces lignes, le sondage affiche 11% pour Boutique et 89% pour Blog.

Un malentendu

Pour te la faire courte, une demoiselle m’a écrit sur Twitter, pour me demander si j’étais à la recherche de partenariats pour faire tester et connaitre mes produits. Mais, quels produits au juste?

Le problème est ailleurs: certaines personnes qui me suivent et me contactent ne me connaissent pas. Ou alors non, c’est différent. Je vais tenter de faire un speech cohérent.

Comme beaucoup d’autres personnes, je suis blogueuse ou influenceuse dans le milieu de l’érotisme et du bien-être. Je reçois donc des produits gratuitement, en échange de publications pour promouvoir les marques ou les revendeurs, avec qui j’ai une sorte de contrat commercial. Nous sommes une belle tartine de personnes à avoir cette activité en dehors de notre métier de tous les jours.

À (re)lire :   La solitude sentimentale et sexuelle

Il se trouve que certaines personnes envient cette activité. Et oui, c’est le rêve d’avoir des sextoys à volonté sans payer! Et si j’essayais moi aussi? Ça ne doit pas être si difficile… Ils ont tellement de partenariats avec tellement de boutiques différentes… Les marques doivent en envoyer à tour de bras à n’importe qui! Je vais donc demander à n’importe quelle boutique de m’envoyer des sextoys, et je les présenterai dans les vidéos dans lesquelles je me masturbe avec mon mec, sur Twitter!

Ce n’est pas ce comportement que je blâme: chacun fait bien ce qu’il veut, et ça fonctionnera pour ceux qui s’en donnent les moyens. Basta.

C’est chiant.

Ce qui m’a vraiment vexé en réalité, c’est que l’on me contacte pour me demander quelque chose, sans me connaître. Qu’on me demande des sextoys en me prenant une boutique, alors que je ne suis pas une boutique, justement. J’ai trouvé que c’était un manque de respect ahurissant.

Après, j’ai tenté de me raisonner. Je prends trop les choses à cœur, je suis très susceptible. Peut-être que ma présentation n’était pas claire? Mon blog ne ressemble peut-être pas assez à un blog, et donc c’est ambigu? J’ai retourné ça dans tous les sens. Et finalement, j’en suis arrivée à la même conclusion:

les gens envieux sont prêts à tout pour obtenir ce qu’ils veulent, quitte à se ridiculiser et à contacter les gens uniquement par intérêt, sans s’intéresser aux personnes.

Sauf que derrière l’écran, il y a une personne. À vous, personnes faisant la chasse aux sextoys qui abordez les gens sans les considérer: savez-vous que ça peut être vexant? Je me tue à faire un site internet à peu près bien conçu, des comptes de réseaux sociaux actifs et interactifs, des articles de blogs recherchés, des photos travaillées… Et on me suit uniquement pour avoir des toys gratuits, et pas pour le travail que je fournis? Oui, ça me rend dingue. Quoi qu’il en soit, ce manque de considération, quasi quotidien, je le prends comme un énorme manque de respect. Et c’est très vexant.

À (re)lire :   Mes FAVORIS de 2018

Voilà. Mon coup de gueule est passé. Merci à toi si tu m’as lue jusqu’au bout, cet article était surtout un gros défouloir.

Ça peut aussi t'intéresser!
Suis-nous et partage <3
error

4 thoughts on “Le coup de gueule de la non-considération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu de ce site est protégé par le droit d\\\\\\\'auteur. Toute copie ou reproduction sans accord express est interdit!