Fun Factory – Manta

” C’est pour faire des boules de glace? “

Nouveauté Fun Factory, aperçue pour la première fois au salon Erosphere en Allemagne, j’ai été très heureuse de pouvoir recevoir ce toy en avant-première! Un grand merci à Passage du Désir 😍

À ce jour (Jeudi 1er Novembre), ce modèle n’est même pas encore disponible en e-shop…

N’étant (malheureusement) pas équipée d’un zguègue, et Monsieur X n’étant pas très disponible en ce moment, j’ai proposé ce test à Monsieur M, notre ami blogueur sans-blog, qui a rédigé un superbe article sur la solitude sentimentale et sexuelle, qui a un eu franc succès.

Monsieur M aujourd’hui reprend la plume pour son premier test sextoy, avec une exclusivité: le Manta de Fun Factory! Je lui laisse donc la place 😉

Bonne Lecture!

Madame X.


Quand j’ai déballé ce toy venant tout droit de chez Monsieur et Madame X, je me suis trouvé un peu bête. “C’est pour faire des boules de glace ?” me suis-je demandé. Il faut dire que le design est assez insolite, surtout si on est un homme et que l’on a nullement l’habitude des choses stylisées, mais plutôt des gros masturbateurs de bourrins, avec ses triples couches de polymère et des chambres de pression, des revêtements en veux tu en voilà, dans un design souvent peu propices à être aussi cools et innovants que ceux des toys féminins.

Design

Le Manta, de Fun Factory, a donc le design d’une raie manta. Perso, la raie manta c’était plus la crainte de me faire piquer par son dard venimeux, mais c’est parce que je regarde trop de documentaires. Après l’avoir laissé charger (quelques heures) sur un port USB (il dispose à l’arrière d’une prise aimantée), je me suis retrouvé tout extatique quand j’ai pu enfin m’en saisir pour l’utiliser.

À (re)lire :   Tenga Flip (0) Black

D’habitude, je suis adepte de la bonne vieille main, devant un documentaire sur la reproduction humaine. Là, rien de tout cela, je me suis mis un fond de musique, et debout, j’ai allumé tout ça. Après pression d’un seul bouton, il s’est mis à vibrer.

C’est là que j’ai trouvé la poignée à l’extrémité très pratique. Elle permet de bien tenir le joujou, sans risque qu’il ne glisse ou autre facétie.

À l’utilisation

Je dois bien vous avouer, une fois qu’il fut lubrifié (lubrifiant à base d’eau hein, pour le garder en bon état), que je ne savais pas trop où le mettre. Au vu de sa forme, on se doute que ce n’est pas autour du gros orteil évidemment. Mais je ne savais pas si je devais le placer en premier près des bourses, du sexe, ou du gland. J’ai commencé à vitesse moyenne, à parcourir mon sexe avec.

Même si mon érection n’était pas complète, il s’est produit le même effet que lors d’une forte stimulation, j’ai été très lubrifié. J’ai donc alors appuyé sur les autres boutons pour augmenter les intensités, puis avoir des modes de vibrations rythmées.

Et c’est là que je me suis allongé. Parce qu’il m’a fallu de la concentration. Personnellement, j’ai mis un moment à trouver un emplacement sympa pour l’objet. Je le tenais verticalement, la “pince” autour du bout de mon sexe, en gros englobant tout ce qui n’était pas recouvert de peau. C’est comme ça que j’ai connu le meilleur effet kiss cool. Enfin ça c’est ce que je croyais. Par la suite, il y a eu comme des petites impulsions. Vous savez, comme si vous vous sentez partir, d’un coup, paf pastèque.

À (re)lire :   Peak Performa - Dreamliner Dare Dream

Etant novice dans les joujoux qui vibrent, j’ai ressenti quelques épisodes comme ceux-là, avant de retomber. J’ai donc replacé l’objet, les sensations étant insolites et vraiment différentes de ce que je pouvais connaître.

Et au bout de quelques minutes, j’ai senti que j’étais pile au bon endroit. J’ai alors pensé à une plage de sable fin et je…bon, ok, j’ai pensé à totalement autre chose, et je me suis senti partir. Mais pas partir comme on se sent quand on sait qu’on va jouer à spiderman avec son lanceur de toile perso hein, partir dans le sens “mayday y’a tout qui fout le camp”.

Mon pied droit s’est contracté, alors que j’avais les deux mains sur le joujou qui appuyaient sur le bout de mon appendice, et l’orgasme a été très différent. Genre le même que tu as quand tu ne t’es pas tripatouillé depuis un moment. Comme si ton éjaculation prenait biiiennn le temps de prendre de l’élan avant de sortir, et en ajoutant une grosse contraction.

Le second effet kiss cool, étant l’effet que cela a fait. J’ai de suite, en gros goûlu qui ne respecte rien, profité pour retenter. La deuxième fois fut tout aussi violente mais aussi vraiment différente. Comme si je venais de faire une chute libre. J’ai dû arrêter par la suite, mais jamais un truc comme ça m’a autant crevé. D’habitude je peux faire ça trois quatre fois, mais là j’étais vanné.

Mon avis?

Que dire alors de ce jouet, en tant qu’homme ? Qu’il est sympathique au niveau du design. Ça change des sextoys “fourreau”, des fleshlights qu’il faut retourner pour nettoyer avec un bruit bizarre. J’en viens à encore plus envier les femmes qui elles ont une pléthore de lance roquettes à orgasmes comme celui ci.

À (re)lire :   Le bullet le plus puissant de tous? - Loïca de Passage du Désir

Il paraît que l’on peut utiliser ce toy à deux, pendant les fellations ou pendant le sexe. Étant seul et tristouille je n’ai pu tester ce point, mais je leur fait confiance. Il reste aussi facile à utiliser, pour les hommes binaires que nous sommes : démarrage, plus et moins. Moi avoir tout comprendu dès le départ.

Simple et clair, on est pas là pour faire du tricot de toutes façons.

Le bruit est assez discret. Quand vous mettez du lubrifiant ou sur certaines parties de votre cannelloni, il se met à faire le même bruit qu’une pénétration humide, ce qui a valu un grand silence de la part de mes voisins quand je l’ai utilisé. Mais c’était worth it.

C’est donc un excellent toy, surtout dès que vous avez trouvé l’endroit où vous préférez qu’il soit positionné. Pas la peine d’être en pleine possession de vos moyens, par contre quand ça part, ça ne rigole pas. Une bonne stimulation, avec une conception intelligente qui permet de pas le paumer dans le lit ou ailleurs, et surtout qui ne bave pas tout le lubrifiant grâce au design de son tablier interne.

Si je devais noter ce nouveau compagnon, je serais sur :

manta

shoppe le X chez X.jpg

Ça peut aussi t'intéresser!
Suis-nous et partage <3
error

2 thoughts on “Fun Factory – Manta

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu de ce site est protégé par le droit d\\\\\\\'auteur. Toute copie ou reproduction sans accord express est interdit!