Influenceuse.

Cet article est surtout un exutoire, balancé à chaud, sans être travaillé. Ce soir, j’ai besoin de discuter avec toi qui me lis plus ou moins régulièrement, j’ai besoin de faire quelque chose de plus personnel qu’un article test ou thématique. D’autres idées d’articles sont dans ma liste, ils arrivent bientôt. 🙂

Oui, je suis blogueuse.

Oui, je fais partie d’une catégorie de personnes que beaucoup détestent : je reçois des objets gratuitement. Est-ce que les influenceurs sont détestés par jalousie? Je ne le saurai jamais, même si je pense avoir ma petite idée personnelle, qui n’engage que moi. Je ne vais clairement pas me plaindre de ma situation : je collabore avec des personnes exceptionnelles, avec qui j’ai tissé des liens pour certain(e)s. Je reçois des sextoys géniaux gratuitement en échange d’un article et quelques photos, et ça me fait faire des économies qui ne sont pas négligeables. Mais ensuite?

Quantité de travail.

Et oui, ça prend du temps, d’être blogueuse sextoys ! Savais-tu que le temps moyen pour préparer un article est d’une bonne dizaine d’heures chez moi, quand c’est vite fait?

Je vais réceptionner les colis au centre de tri. Je fais l’unboxing, que je tente de faire en vidéo quand j’en ai le temps et l’envie. Ensuite, je passe au shooting, qui dure une bonne heure environ, qui est directement suivi de la post production : la retouche pour avoir des photos parfaites! Et ça prend énormément de temps, vraiment.

Ensuite, je prépare l’article : la trame, le plan, l’intro sur la boutique ou le partenaire… Et je peux passer au test, qui ne sera pas bouclé en une seule fois et basta : pour être crédible et vrai, un test doit se faire sur la durée. Sauf qu’avec une vie professionnelle active et chargée, une vie personnelle à côté, je n’ai pas toujours le temps de m’amuser avec des sextoys: les tests doivent se faire dans de bonnes conditions.

Une fois les tests finis, rédaction de l’article, promotion sur les réseaux sociaux, et envoi d’un mail au partenaire concerné, si partenaire il y a.

Incident diplomatique.

Ce que je t’ai décrit avant, c’était le process idéal d’un bon article test. De temps en temps, je fais quelques articles thématiques (parce que nous ne faisons pas que du test!), je rencontre d’éventuels collaborateurs, je troll sur Twitter, et je fais la promo de mon travail, quotidiennement.

Et il y a des jours comme aujourd’hui, ou des incidents diplomatiques arrivent, et où ma « déontologie » et mes principes sont mis à rude épreuve.

J’ai connu un partenariat, avec qui les choses ne se sont pas toujours très bien passées. Pour te la faire courte, sur les deux premiers colis que j’ai reçu d’eux, j’ai à chaque fois eu un échec cuisant, même si dans le lot il y avait un objet de qualité. Mais dans les gros bides que j’ai rencontré avec eux, je suis tombée sur une espèce de doigt vibrant qui chauffait anormalement et devenait brûlant, d’un plastique dont je ne pouvais pas être sûre de la qualité, et un gel intime sensé booster tes sensations. Ce gel, je l’ai essayé, et il m’a littéralement brûlée. Et bizarrement, deux jours après, j’avais une infection urinaire qui m’a nécessité 3 traitement antibiotiques différents et un détour par la case hôpital. Je ne sais pas si ce produit et les problèmes que j’ai rencontré les jours qui ont suivi sont liés, je ne le saurai jamais. Mais la relation entre les deux est tellement étroite que je ne peux penser autrement.

Autant de dire que même s’ils m’ont envoyé du Fun Factory, marque que j’aime d’amour, j’étais clairement remontée. Je leur ai fait savoir, et j’ai tellement pas eu de nouvelles pendant longtemps que j’ai pensé que notre collaboration était finie, et que vu que ma santé avait été malmenée, c’était pas plus mal.

Attention : je ne mets pas la faute sur mon partenaire. Ce dont j’ai été déçue, c’est de recevoir des produits super cheap et de mauvaise qualité, même après leur avoir dit que c’était juste pas possible de recevoir ce genre de choses. Je ne veux pas à avoir à faire d’article négatif, je ne veux pas dénigrer un produit ou une marque, et en même temps je ne veux pas faire de faux article positif. Cette personne m’avait donc confirmé par mail (après l’épisode infectionurinairetarace) qu’à l’avenir, elle me tiendrait informée du contenu de mes colis. Ok.

En début de semaine, j’ai reçu un mail de colissimo disant que j’allais recevoir un colis de ce partenaire. Je ne m’y attendais pas, nous n’avions rien convenu à l’avance. Je suis allée chercher le colis ce soir au centre de tri, j’ai fait un unboxing sur Instagram, et j’ai tristement constaté qu’ils n’ont pas tenu compte de ce que je leur avais déjà dit, qu’ils n’ont pas daigné regarder la Wishlist publiée sur le site qui est régulièrement mise à jour, et qu’ils n’en ont fait qu’à leur tête. Sur 3 produits, il y en a au moins 2 que j’ai envie de foutre à la poubelle ou de refourguer à quelqu’un parce que je sais d’avance que je vais les détester.

Bonjour,

Je viens de recevoir votre dernier colis, et je vous remercie chaleureusement pour votre attention.
 
Après déballage, il s’avère que les produits que vous nous avez envoyé ne correspondent pas à ce que nous souhaitons présenter sur MonsieurMadameX.
 
Concernant les sextoys suivants : 
 
  • L’anneau vibrant Fifty Shades vous sera retourné, car je préfère ne pas le tester, je sais déjà que je n’aimerai pas ce produit. Il n’a même pas été déballé, et pourra être remis à la vente de votre côté.
  • Le masturbateur sera peut-être testé par Monsieur, sans cependant pouvoir vous garantir de délai : comme je l’ai mentionné sur le site, il n’est que très peu présent et je ne peux décemment pas lui imposer quoi que ce soit. C’est lui qui décide. Son corps, ses sensations, ses décisions. Si jamais il ne le teste pas, je le mettrai à gagner en concours, ou bien je vous le retournerai.
  • Pour l’oeuf Cry Baby, j’ai tenté de l’ouvrir pour voir ce que c’était, et j’ai malencontreusement abimé le haut de la boîte donc je ne pense pas qu’il pourra être vendu. La qualité de cet objet ne correspond pas à ce que nous voulons présenter sur MonsieurMadameX.com : de manière générale, nous présentons des objets d’une qualité supérieure à ce produit. Il sera envoyé à une abonnée par le biais d’un concours.
 
Je comprends que vous souhaitiez collaborer avec des blogueurs dans le but de gagner en visibilité. Cependant, si vous souhaitez avoir de la publicité positive, les produits de ce genre sont vraiment à éviter car ils ne peuvent que faire de mauvais avis des blogueurs spécialisés sextoys. C’est la troisième fois que ça arrive, après un doigt vibrant que j’ai trouvé dangereux et de très mauvaise qualité, et un gel qui m’a littéralement brûlé et conduit aux urgences.
 
Clairement, je n’aime pas faire d’articles négatifs, comme je vous l’avais précédemment mentionné par mail. Je trouve que ce n’est vraiment pas cool de faire une mauvaise publicité pour un commerçant qui m’envoie gratuitement des produits, mais en même temps, je suis une personne honnête et je refuse de faire des articles faussement positifs : faire semblant d’aimer un produit, ce n’est vraiment pas dans ma manière de faire les choses.
 
MonsieurMadameX.com n’est ni un site publicitaire, ni une vitrine qui fait la chasse au partenariat et au sextoy gratuit. MonsieurMadameX.com présente des objets de qualité, durables dans le temps, et veut sortir de l’image cliché du sextoy qui est ancré dans les mentalités. Pour n’importe quelle femme lambda, quand on lui parle sextoy, elle imagine un objet de basse qualité, le cliché du sextoy gadget qui ne fonctionnera pas forcément, et que l’on est pas fière de posséder. Nous souhaitons démontrer le contraire, que le monde du sextoy ne s’arrête pas aux clichés et idées préconçues, et que ce genre d’accessoire peut être glamour et est là pour nous faire aimer nos corps et nos sensations, que ce n’est pas une honte! 🙂 
 
Si c’est pour continuer à recevoir des articles que je sais d’avance que je n’aimerai pas, et de plus sans être prévenue, je préfère mettre un terme à notre collaboration. 
 
Bien cordialement.

Donc reste à voir si je fais un concours pour me débarrasser de leurs cadeaux que je ne veux pas garder, si je les leur retourne… (mais honnêtement, renvoyer à mes frais des produits à un expéditeur qui m’a envoyé de la merde en boîte, ça m’emmerde vraiment. Quitte à dépenser de l’argent, autant le faire pour faire plaisir à une personne qui ne peut pas se permettre l’achat de sextoys).

Je ne suis pas contre une surprise d’un partenaire en qui j’ai à 100% confiance, et qui propose des objets de qualité. Mais si c’est pour recevoir des trucs qui finiront à la poubelle, c’est pas la peine. Je pense qu’un partenaire qui se serait intéressé à mon travail pour autre chose que sa simple visibilité aurait pris le temps d’aller voir ce que je propose, avant de m’envoyer de la camelote.

Voilà. Coup de chaud passé.

C’est aussi du harcèlement.

Et oui. Même en 2018, on a à faire à des esprits étriqués, franchement débiles, qui insultent et dénigrent les personnes qui font quelque chose en rapport avec du sexe. Sur Twitter, c’est le pire. Autant on y trouve des personnes adorables et respectueuses, autant on y trouve des raclures de bord de chiottes épouvantables.

Ce genre d’esprits étriqués, il se trouve partout. Sur Twitter, dans la vraie vie, au travail, dans la famille… Partout. C’est ça qui fait que je préserve ma santé mentale au maximum, que je n’expose pas mon visage, que je n’expose pas mon nom. Parce que ce genre d’esprit étriqué à la con, c’est celui qui peut te griller partout et t’empêcher d’avoir la vie professionnelle dont tu rêves depuis tant d’années et qui t’aiderait à sortir du mode survie pour vivre pleinement. C’est celui qui te fera passer pour un garage à bites ou un sac à foutre parce que tu oses parler de sexe. C’est celui qui va regarder ton mec d’un air tellement condescendant, avec un regard qui hurle « Si tu faisais du bien à ta femme, elle n’aurait pas besoin de faire son Attention Whore à se goder dans tous les sens » alors que c’est complètement faux, et que nous sommes heureux comme nous sommes. C’est celui du facteur qui te regarde avec un regard super lubrique parce qu’il a identifié d’ou venait le colis. Celui qui grâce à ton nom cherchera toute ta vie par simple plaisir malsain. C’est celui qui dira à mes enfants que leur mère est une salope parce qu’il a vu mon visage sur un site parlant de sextoys, alors que je ne fais rien de choquant ou d’illégal. Mais dans le regard des autres, c’est tout comme.

Dans un monde plus doux et moins débile, j’accepterais de me montrer, d’assumer pleinement dans la vie de tous les jours que oui, je suis une sexnerd, que j’adore les nouvelles technologies -sextoys compris-, que oui je peux aimer le sexe comme tout le monde mais l’assumer sans me faire agresser… Dans un monde qui ne serait pas aussi fou, vous connaîtriez mon prénom, mon visage, ma vie de tous les jours, et surtout, je n’aurais pas à me cacher. Je n’aurais pas à refuser l’envoi d’un colis estampillé sexshop sur mon lieu de travail, je n’aurais pas la peur au ventre d’envoyer un colis à un abonné avec mes coordonnées dessus… Tout ça. Je pense que tu as compris, et je pense que c’est partagé par une majorité de blogueurs.

Voilà.

Bloguer sextoys, c’est un hobby qui est, pour moi, passionnant. Mais qui a aussi ses côtés sombres. J’aime ce que je fais, j’adore. Mais tout n’est pas rose partout, il y a des inconvénients à tout, même au job le plus parfait! Tout ce que je fais, je le fais par plaisir. Il n’y a aucune motivation financière. Les seuls sous que j’ai réussi à récolter me payent à peine mon nom de domaine pour un an, et encore… Une fois les charges passées, il me reste… De quoi me taper un McDo. Wouhou. Comme quoi, on peut faire des tâches difficiles par simple passion. Quand Chéri me voit m’investir autant, il ne comprend pas forcément comment je fais, ni pourquoi. Juste, ça me plaît et c’est tout. Il y a des gens qui tricotent, qui font des constructions en Kapla, qui jouent à la pétanque… Moi, je tiens mon blog sexo, et toutes mes aventures qui vont avec !

Merci à toi qui a réussi à tenir aussi longtemps jusqu’à la fin de cet article pas forcément utile, ou je balance ce que j’ai sur le coeur d’un coup, en mode rienàfoutre.

Coeur coeur love love 😘


3 réflexions sur “Influenceuse.

  1. Je ne peux que comprendre ton article enfin en partie (je ne connais pas l’anonymat dû a un sujet trop palpitant pour le monde extérieur)

    Les gens pensent que tout est simple a faire, écrire c’est facile, finger in the nose. Mais même sans test de produits, il faut sans cesse de renouveler.

    Et on est payé…sans argent !! On est payé en produits et jusqu’a preuve du contraire…ça met pas de beurre dans les épinards (ou alors j’ai raté la recette ?)

    Le monde passe son temps a ne pas comprendre et jalouser les influenceurs sans penser à tout ce temps qu’on perd sans y gagner quelques choses de concret

    Aimé par 2 personnes

  2. C’est exactement ça. Je ne fais pas les choses pour avoir du retour, mais parce que ça me plaît. J’ai du gagner 150€ depuis un an… et je m’en tape, c’est du bonus qui paye le site.
    Mettre des sextoys dans les épinards ne les rends pas plus doux 😂😂😘

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.