Le Respect de Soi

Depuis mon adolescence, on m’a très souvent répété « Respecte-toi« , et j’ai toujours trouvé cette phrase toute faite assez stupide, abstraite.

Je n’ai jamais vraiment compris ce que ma mère me disait quand elle me sortait ça à tout bout de champ, donc j’ai continué de vivre ma vie comme je l’entendais, sans jamais vraiment comprendre ce conseil, même s’il restait dans un petit coin de ma tête. Et je n’ai jamais osé demander, pour ne pas passer pour une andouille.

giphy4

Au fur et à mesure de mes expériences et des années, j’ai donc réfléchi au sens de ce principe, et je pense que je l’ai compris, sans toutefois être d’accord avec. Je m’en explique.

Respecte-toi putain!

Cette phrase, je ne compte pas le nombre de fois ou je l’ai entendue, ou j’ai feinté avoir compris ce qu’on me faisait retentir dans mes oreilles. J’ai essayé de comprendre par moi-même, de demander au Grand Savant Google, personne n’a jamais su me répondre. C’était ce genre de phrase, à la « Fais attention » qu’on répète sans cesse à nos gosses.

Mais faire attention à quoi?

Respecter quoi au juste?

Qu’est-ce que c’est, ne pas se respecter?

Une histoire de Valeurs

Ce fameux « Respecte-toi » , c’est avant tout une histoire de valeurs morales. Comme le dit le vieux sage Wiki:

En philosophie, une valeur morale est un choix qui guide le jugement moral des individus et des sociétés. Les valeurs morales forment un corps de doctrines, qui prennent la forme d’obligations qui s’imposent à la conscience comme un idéal1. Ces valeurs morales sont créées et transmises par les idéologies, les religions et les sociétés humaines. Certaines de ces valeurs morales se veulent universelles. Le don de soi, la tolérance, le respect, la loyauté, sont des exemples de valeurs morales.

La personne qui te dira « Respecte-toi« , souvent, te dira cela si tu fais quelque chose qui va à l’encontre de ses principes à elle. Sauf que ses principes, ne sont pas universels. Chacun possède son opinion, ses pensées, ses valeurs.

La société comportant pas mal de tabous, les gens doivent entrer dans un moule, avoir des pensées conformes à un mode de vie particulier, cacher ce qui peut être potentiellement offensant, et « faire bien« .

C’est très subjectif, le bien et le mal.
– Empereur Palpatine, Star Wars.

Une personne coincée par exemple, trouvera qu’une personne qui se dénude, qui est libertine, ou toute autre « déviance » différente d’elle même, ne se respectera pas.

Cette phrase est au final, un manque de respect au mode de vie des autres, une façon d’imposer sa propre vision des choses, tout en culpabilisant la personne en face.

« Tu montres ton cul? Tu ne te respectes pas. »

Sauf que le respect de soi-même est une notion intrinsèque à chacun. Vivre et laisser vivre.

Ce que j’en pense

C’est vrai que j’ai un grand coffre à jouets plein de sextoys. Que j’ai eu pas mal de partenaires au lit. Que j’ai été camgirl. Que j’ai fréquenté des travailleuses du sexe. Plein de personnes qui ne rentrent pas dans le « moule » de la bien-pensance.

Je prends cette phrase maintenant dans un tout autre sens, si je peux dire ça comme ça.

Je me respecte dans le sens où:

  • Je prends soin de moi,
  • Je ne vais pas à l’encontre de mes valeurs à moi,
  • J’assume mes dires et mes actes,
  • Je me fais plaisir et je ne fais rien de mal,
  • Je ne fais rien qui pourrait me faire me sentir « sale« , mal à l’aise.
  • Je respecte mes principes et ne juge pas les autres.
  • Je reste fidèle à moi-même.

Et toi, où en es-tu avec cette notion?

Exprime-moi tout ça, et viens, on à qu’à se faire un débat en commentaires.
Je suis sûre que nous pouvons en apprendre beaucoup des autres.

Et puisque le sujet appelle à la controverse, d’avance:
PEACE.


4 réflexions sur “Le Respect de Soi

  1. Olala merci !

    J’ai eu une conversation avec une amie la semaine passée. Enfin « amie »…

    Elle me disait « tu as changée, tu est passée d’une vie sexuelle nulle à une vie sexuelle ou tu as eu plus de gars que moi. (une dizaine en 2 ans… elle une dizaine en 32 ans) Faut te respecter » « d’ailleurs, ne raconte pas a ton homme la vie sexuelle que tu as eu avant lui » (je pensais en faire un article d’ailleurs… lol)

    Ca m’a mis hors de moi…

    Je lui ai alors répondu que je voyait pas le mal et que tant que je me sentais à l’aise dans mes baskets, tout allait bien. Qu’avant j’avais un point de vue mais que celui ci a évolué… et surtout, que je n’avais pas à me justifier pour ça. Et je lui ai dit qu’il était au courant de tout dans les moindres détails…

    La différence entre elle et moi, c’est que si j’ai envie de coucher avec quelqu’un et que l’autre aussi, je le fait. (si je suis pas en couple of course) On est deux adultes consentants et tout va bien dans le meilleur des mondes. On se revoit, ou pas… (bon après je check aussi le genre de personne et de mentalité que j’ai en face de moi)

    Elle, ne couche pas, parce que elle doit se faire inviter au resto avant… boire un café avant… connaitre la personne avant… pour au final, coucher et se revoir ou pas…

    Personnellement, je préfère ma manière. Si je n’ai envie que de sexe, je ne veux que du sexe. Par contre, si je veux une relation sérieuse, la effectivement les rendez-vous et compagnie entrent en compte.
    Je trouve ma vision des choses moins hypocrite.

    Après, je comprends que des gens veulent un resto/ un café et je ne sais quoi autour… et je ne juge jamais. SAUF quand on me juge… 🙂
    Mais je suis d’avis que chacun fait ce qu’il veut de son corps, de sa vie et de ses fesses 😀

    Aimé par 1 personne

  2. Se respecter, c’est respecter ses valeurs propres.
    Nous étions 3 bonnes copines, 2 célibataires qui profitent de la vie et une en couple à faire semblant que tout roule.
    Un jour elle nous à gentiment dit:
    -En fait vous êtes des salopes.
    Je lui ai dit que nous ne faisions de mal à personne.
    Elle par contre a trompé son conjoint entre temps.
    C’est elle qui ne s’est pas respectée, qui n’a pas respecté les valeurs de couple dont elle nous faisait l’éloge.
    Je n’ai jamais trompé celui qui a été mon mari.
    Depuis 4 ans que je suis celib, je vis, je profite, j’ai un chouchou complice, je baise, j’ai un blog coquin, des joujoux dans mes tiroirs, du lub sur ma table de chevet.
    Peu de gens connaissent cet aspect de ma vie, c’est aussi mon jardin secret.
    Je vis à la campagne ici si tu parles de sextoys, tu passes pour une dépravée ou une chaudasse.
    Je n’ai jamais eu le sentiments de ne pas me respecter.
    Et j’apprends à mes pre ado le respect des autres et de leur choix de vie, d’éviter les jugements, elles sont super ouvertes d’esprit et j’en suis ravie.
    C’est en respectant les autres aussi que l’on se respecte. Et si les choix de certains nous gêne, il suffit des les ignorer et non de les blâmer.

    J'aime

  3. Tu as tout dit. Tes préados ont un excellent exemple du respect 🙂 Pareil ici , je dois faire ce que je peux pour rester anonyme, sinon je passe pour la pire des salopes parce que j’ai un blog coquin aussi. Ce monde m’épuise.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.