J’ai été CAMGIRL

J’ai eu une période de grosse galère il y a quelques années, et j’avais vraiment du mal à trouver du travail.

Je voulais gagner de l’argent très vite à cause d’une situation urgente assez délicate, je n’avais aucune expérience dans aucun métier. Et dans mes mails, j’ai ouvert un spam (à ne jamais faire les amis!) proposant un job de camgirl.

Je suis donc allée me renseigner par curiosité: je ne savais pas que l’on pouvait gagner de l’argent à montrer son cul en webcam à des inconnus. Il y avait vraiment des gens qui payaient pour ça alors que partout il y a plein de nanas bien cochonnes pour se montrer pour le kiffe et pas forcément pour l’argent? Je me suis renseignée donc par curiosité, je ne me voyais pas du tout m’exposer et me tripoter pour gagner de l’argent.

Et pourtant… Je me suis rapprochée d’une plateforme plutôt connue à cette époque, qui n’existe plus aujourd’hui, qui payait très très bien, le mec du site semblait être réglo, et il proposait cent euros de bonus à l’inscription. Je me suis inscrite.

J’avais plutôt peur au début, de tomber sur des gens crades, que l’on me demande des trucs qui auraient pu me choquer, être dégoûtée de voir des zobs à longueur de temps… Et en fait pas du tout. Je ne regardais pas, et il m’arrivait même de prendre carrément mon pied avec certains mecs! Oui oui tu m’as bien comprise.

Je ne montrais pas mon visage, ou alors seulement très maquillée afin de ne pas être reconnue, même si ça a fini par arriver une fois. Je faisais ma pub par Twitter (Donc les meufs qui m’envoient des messages en privé sur Twitter, je n’ai rien contre vous, mais je comprends que ce que j’ai pu faire à une période – et ce qu’elles font aujourd’hui – ait pu faire chier quelques personnes. Moi même ça me soule de recevoir ce genre de messages), et j’avais même fait des shootings super cools avec des photographes pour avoir un joli profil qui donnait envie! J’étais hyper investie dans le truc.

J’ai quand même fini par arrêter, après avoir été quand même reconnue dans un restaurant. Le mec en question ne m’a pas adressé la parole, mais je l’ai entendu parler de moi à ses potes à table. Peut être que je paranoïais totalement et qu’ils parlaient d’autre chose (genre des mecs qui matent les nanas de la table d’à côté, ça arrive), mais il n’empêche que ça m’a rapidement effrayée, surtout que j’étais dans un milieu ou tout le monde se connaissait plus ou moins dans la petite ville ou je vivais. Je ne voulais pas que cela s’ébruite, donc j’ai tout arrêté du jour au lendemain.

Si c’était à refaire, je le referais sans hésiter. Je n’ai jamais touché autant de pognon en aussi peu de temps, avec aussi peu d’efforts. Pour arrondir ses fins de mois, c’est génial si tu as des tendances un peu exhib, ou même sans ça, si tu es ouverte et que tu aimes les plans cam. J’étais payée 1€80 la minute en show privé, et 1€40 la minute en show semi-privé, donc vue par plusieurs personnes instantanément. La note montait très vite! Se faire plaisir avec des jouets tout en étant payée et appréciée (Oui, je pense que certains m’appréciaient vraiment, parce qu’ils étaient très réguliers et vraiment adorables, j’avais sympathisé avec deux d’entre eux à l’époque), c’était plutôt cool, même si je n’assumais pas tellement et que j’avais peur du regard de mon entourage si jamais ça avait été su.

Cependant, je ne recommencerais pas à l’heure actuelle: je pense que c’est quelque chose à faire en célibataire. Je ne me vois pas me montrer alors que je suis en couple, que tout se passe à merveille… Je ne pense pas que le côté libertin ou couple libre m’intéresse, je préfère une relation exclusive. Mais ça, c’est un autre débat, chacun ses goûts et ses opinions!

Madame X ❤ 


6 réflexions sur “J’ai été CAMGIRL

  1. Figure toi qu’il y a un mois environ de ça… j’étais en galère plus que jamais et j’ai failli le faire.
    J’ai même failli répondre à des annonces payantes pour des rencontres en vrai.
    Finalement je n’ai pas osé.. Mais le fait de voir qu’on pouvait gagner autant d’argent avec ça…. wow…

    J'aime

    1. Ca a été pour moi une bonne expérience, avec un modérateur au top qui m’aidait beaucoup! J’ai gagné en assurance à fond 😉

      Aimé par 1 personne

  2. Ah ouais mais t’as de sacrés cojones toi ! 😂
    C’est vrai que c’est la facilité quand tu es vraiment dans la galère, après c’est un truc que je serai incapable de faire j’avoue !

    J'aime

    1. C’est pas forcément une facilité, parce que j’aurais pu bosser genre à MacDo ou dans d’autres trucs. J’ai voulu tenter, sans penser que je gagnerais beaucoup d’argent comme ça. Et en fait ça a bien fonctionné pendant environ 2 ans 😉 Après psychologiquement c’est plus facile d’assumer de bosser a mcdo que de faire de la cam. Combien de fois j’ai pu me faire traiter de pute par mon entourage proche pourtant, quand je leur ai raconté … :/

      Aimé par 1 personne

      1. Facilité dans le sens financier, peu de temps de travail mais revenus ++++ 😊
        Je comprends que ça peut être difficile à encaisser pour l’entourage…

        J'aime

      2. Ca dépend de l’ouverture d’esprit des gens 😉 Les plus coincés seront insultants, les personnes respectueuses resteront neutres même si elles n’approuvent pas.

        Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.